Adhérer

Devenez membre
et acceder aux ateliers, cours, activités, tarifs préférentiels, ...
En savoir plus

Inscrivez-vous pour rester informé de toute l'actualité de votre centre communautaire.

Accueil Accueil / Conférences / Événements / René Hirschler 1905-1945


René Hirschler 1905-1945


LUNDI 27 JANVIER à 19h30

avec Alain Hirschler

 

Chaque année, le 27 janvier, journée internationale de commémoration, nous honorons la mémoire des Victimes de l’Holocauste.

Pour l’occasion, nous invitons Alain Hirschler, enfant caché,  à venir nous raconter l’histoire tragique de son père et de sa mère, tous deux résistants, déportés et morts dans les camps de Mathausen et Auschwitz-Birkenau.

 

Alain Hirschler est né à Mulhouse en 1938. Lorsque la guerre éclate, ses parents le protègent, avec ses deux sœurs aînées, des recherches nazies. Leurs parents morts en déportation, c’est le frère de leur mère, l’oncle Francis, qui devient le tuteur des trois enfants à la Libération. La grand-mère Berthe Lévy est ensuite chargée de leur éducation, à Paris.

Après avoir exercé la profession de juriste dans un établissement public, Alain Hirschler est aujourd’hui retraité et joue de la clarinette en concerts de jazz et de musique klezmer.

C’est dans son livre Grand rabbin résistant, René Hirschler, 1905-1945, Mon père, que l’auteur relate l’histoire de sa famille et, en particulier, de son père. René Hirschler devient Grand-Rabbin de Strasbourg quelques mois seulement avant le début de la guerre, puis nommé aumônier général des camps d’internement juste après l’invasion allemande en France. C’est à ce titre qu’il constitue à Marseille la commission centrale des œuvres, puis à Grenoble, qu’il participe à la fondation du Centre de Documentation Juive Contemporaine. Avec le grand rabbin du Haut-Rhin, il fait tout pour maintenir les institutions religieuses du judaïsme alsacien, à Périgueux. Il réussit à faire sortir des vieillards juifs allemands des camps d’où ils auraient été sans doute déportés vers les camps de la mort, pour les transférer dans des hospices.

Un personnage au caractère fort, humain, résistant, engagé dans le judaïsme français, et que nous allons découvrir à travers le témoignage de son fils.

 

L’auteur a fait aussi publier en décembre 2009 Le mariage merveilleux et autres contes d’Israël aux éditions Lichma. L’ouvrage regroupe des contes écrits par sa mère avant la guerre.

 

INFORMATIONS PRATIQUES :

 

Lieu : Centre Yavné – 13 rue Thiac (entrée parking : 16 rue Lebrun)

Tarif : entrée libre et gratuite

Contact : accueil@centreyavne.org


Partager

Facebook Twitter


Lundi
27 janvier 2020
19h30